- Advertisement -

Quelles maladies sont vaccinées les chiens contre elle ?

La vaccination de votre chien constitue une mesure préventive essentielle visant à le protéger contre les maladies les plus courantes, qui sont souvent très contagieuses et parfois mortelles. Il est donc crucial de respecter les rappels de vaccination annuels pour renforcer le système immunitaire de votre chien contre ces affections transmissibles par d’autres chiens, d’autres animaux domestiques ou sauvages, ainsi que par certains parasites externes tels que les tiques et les puces.

Quelles maladies sont vaccinées les chiens contre elle ?
Quelles maladies sont vaccinées les chiens contre elle ?

Mais quelles maladies sont vaccinées les chiens contre elle quel est le danger qu’elles représentent pour votre animal de compagnie ? En règle générale, le vétérinaire recommandera une injection unique qui inclut cinq vaccins contre les maladies canines courantes, pouvant être complétée par des vaccinations facultatives en fonction du mode de vie de votre chien.

La Maladie de Carré

Parmi les cinq maladies principales auxquelles les chiens peuvent être exposés, on trouve la Maladie de Carré, provoquée par le Paramyxovirus. Cette maladie contagieuse se transmet par voie respiratoire lorsque le chien entre en contact avec un congénère infecté ou inhale des particules virales présentes sur des objets ou vêtements. En France, la Maladie de Carré demeure une menace, et outre sa forte contagiosité, elle est souvent mortelle. Les symptômes englobent des troubles gastro-intestinaux, de la fièvre, des crises de convulsions, des écoulements oculaires et nasaux, ainsi que des atteintes aux organes et à la peau. Le système nerveux peut être gravement affecté, et des séquelles peuvent persister, même en cas de guérison, bien que cette dernière soit rare. Les premiers signes observés sont généralement des vomissements et des diarrhées.

La parvovirus

Cette maladie, provoquée par un virus, entraîne une gastro-entérite hémorragique qui peut survenir fréquemment chez les chiots. Malheureusement, la parvovirus est souvent mortelle chez les chiens non encore immunisés. Le parvovirus est extrêmement virulent et résistant dans l’environnement extérieur. Il est donc recommandé de ne pas exposer votre chiot avant que ses vaccins ne soient pleinement efficaces. La contamination survient lorsque des animaux non immunisés reniflent les excréments d’un chien infecté. Les symptômes caractéristiques de la parvovirus comprennent une diarrhée sévère et des vomissements intenses, conduisant à une déshydratation potentiellement mortelle. C’est pourquoi il est crucial de vacciner votre chiot dès l’âge de 5 semaines. Certaines races, comme le Rottweiler, sont plus sensibles que d’autres.

L’hépatite de Rubarth

Également connue sous le nom d’hépatite infectieuse canine, cette maladie est relativement rare, mais elle peut entraîner la mort du chien en quelques heures seulement. Une fois que le virus pénètre dans l’organisme, il se propage rapidement à la plupart des organes, provoquant la destruction des cellules hépatiques. Cette maladie peut également affecter les reins, les yeux et les poumons. Les symptômes incluent une fatigue extrême, de la fièvre, des troubles gastro-intestinaux tels que des vomissements et des diarrhées, ainsi qu’une perte d’appétit. Le virus se transmet par les urines et les excréments des chiens infectés, ainsi que par la salive. Les chiots sont particulièrement sensibles, et même en cas de guérison, des rechutes sont courantes, avec une persistance possible du virus dans l’organisme pendant plusieurs mois.

La rage

Bien que moins fréquente qu’auparavant, la rage reste sous surveillance stricte en Europe et dans le monde entier. La vaccination est donc essentielle si vous prévoyez de voyager à l’étranger avec votre chien. Elle est également obligatoire pour l’importation et l’exportation, ainsi que pour les chiens de première et deuxième catégorie. La rage est une maladie très contagieuse, transmissible à l’homme, et toujours mortelle. D’autres animaux, comme les chats et les rats, peuvent être atteints et/ou porteurs de la rage, principalement par l’intermédiaire de la salive, des morsures ou même des griffures. La maladie se caractérise par une affection grave et rapide du système nerveux, évoluant vers une infection cérébrale (encéphalite). Les symptômes se manifestent en plusieurs phases, avec une modification progressive du comportement de l’animal, incluant instabilité, désorientation, salivation excessive, fugues, agressivité et paralysie généralisée.

La leptospirose

Cette affection est causée par des bactéries présentes dans l’urine de certains rongeurs et peut infecter de nombreuses espèces, y compris l’homme, par le biais de l’urine d’un chien malade. La vaccination est recommandée pour les chiens de chasse et d’eau qui sont fréquemment exposés à des eaux stagnantes. La leptospirose peut provoquer une gastro-entérite hémorragique, souvent mortelle en raison de la déshydratation aiguë qui en résulte. Elle peut également affecter les reins et le foie, entraînant des problèmes respiratoires. Bien qu’un traitement antibiotique soit possible en cas de contamination, les chances de survie restent à 50 %. De plus, la leptospirose constitue un réel risque pour la santé humaine.

- Advertisement -

La piroplasmose

Transmise par les tiques, la piroplasmose peut être mortelle. Elle infecte le sang en pénétrant dans les globules rouges, provoquant une anémie. Les symptômes comprennent une fatigue intense, de la fièvre, une perte d’appétit, une jaunisse des muqueuses et des urines foncées. Un traitement précoce améliore les chances de survie, bien que des séquelles telles qu’une insuffisance rénale puissent persister. La piroplasmose demeure une maladie potentiellement grave, contre laquelle il est essentiel de prendre des mesures préventives si votre chien est souvent à l’

extérieur. Assurez-vous de le protéger toute l’année contre les tiques avec un antiparasitaire efficace. Le vaccin protège contre la maladie, mais pas contre l’infestation par les tiques, il est donc recommandé de combiner les deux méthodes pour une protection optimale et durable.

- Advertisement -
Article précédentInsuffisance rénale canin : signes, thérapie et prévention
Article suivantL’os de seiche est utile pour les oiseaux ?