- Advertisement -

le chien imposant « Dogo Canario » Dogue des Canaries

Le Dogue des Canaries, également connu sous le nom de « Dogo Canario » ou de « Mâtin de Majorque« , est un chien imposant, de grande taille, doté d’une musculature et d’une ossature bien développées. Son allure impressionnante en fait un gardien dévoué, tout en étant un excellent compagnon pour la vie de famille.

le chien imposant "Dogo Canario" Dogue des Canaries
le chien imposant « Dogo Canario » Dogue des Canaries
  • Espérance de vie : 10 à 11 ans
  • Poids : environ 40 kg pour les femelles et 50 à 60 kg pour les mâles
  • Taille : de 56 à 61 cm pour les femelles et de 60 à 66 cm pour les mâles
  • Silhouette : bréviligne
  • Poil : court et rude au toucher
  • Robes : bringée ou fauve, avec un masque noir sur le visage
  • Caractère : calme, protecteur, équilibré
  • Origine : Espagne
  • Type : molossoïde
  • Groupe : 2, molosses

Histoire du Dogue des Canaries

L’ascendance précise de cette race de chien est quelque peu nébuleuse. Ses prédécesseurs, connus sous le nom espagnol de Dogo Canario ou Presa Canario, ont émergé sur les îles de Ténérife et de Grande Canarie aux 15e et 16e siècles. Issu de croisements variés entre des mastiffs espagnols et des Alanos, ce chien était principalement employé pour conduire le bétail et travailler aux côtés des agriculteurs. Doué pour la garde, certains villages autorisaient quelques individus à patrouiller dans les rues la nuit.

Les qualités du Dogue des Canaries l’ont également rendu populaire dans les combats de chiens jusqu’en 1940, lorsque leur interdiction, combinée à l’émergence de nouvelles races, a entraîné un déclin marqué de la population de Dogo Canario. À la fin des années 60, la race était au bord de l’extinction. Des éleveurs locaux ont alors lancé un programme d’élevage dans les années 1970. En 1982, ils ont créé le Club Espagnol del Presa Canario dans le but de promouvoir la race dans d’autres pays. Aux États-Unis, la race a été provisoirement reconnue en 1996 par l’American Kennel Club, puis définitivement en 2003. En Espagne, la reconnaissance officielle par le ministère de l’agriculture et deux associations canines est intervenue en 2001. La même année, en France, la race a été provisoirement acceptée par la Fédération Cynologique Internationale (FCI), pour être définitivement reconnue dix ans plus tard, en 2011. Le Dogue des Canaries a rencontré un succès notable en France dès sa reconnaissance.

Caractéristiques physiques du Dogue des Canaries

Ce chien imposant se distingue par une musculature et une ossature robustes. Son corps est proportionné en forme de rectangle, avec un cou massif, droit et bien développé, une croupe arrondie et une poitrine large et puissante. La queue, épaisse à la base, s’affine vers son extrémité. Sa tête impressionnante et massive est de type brachycéphale, avec un stop marqué et des mâchoires puissantes. Ses oreilles de taille moyenne sont bien espacées et pendantes. Les yeux, légèrement ovales et de taille moyenne, varient en nuances de marron foncé à moyen, en harmonie avec la couleur de sa robe. Celle-ci présente des tons fauves ou bringés, avec parfois des marques blanches sur le poitrail. Un masque noir accentue toujours son expression. Son poil est court et assez rude, sans presque aucun sous-poil.

Caractère du Dogue des Canaries

Le Dogue des Canaries est un excellent chien de garde grâce à sa vigilance et à son dévouement envers sa famille. Naturellement méfiant envers les étrangers, il reste toutefois non agressif. Son caractère équilibré, son calme et son immense courage en font un compagnon fiable. Bien que résistant à la douleur, il peut parfois être enclin à se battre avec d’autres chiens en raison de son passé, un aspect qui doit être travaillé lors de son éducation. Cependant, envers les humains, il se montre docile et affectueux. Il apprécie la compagnie des enfants, bien qu’il doive apprendre à contrôler sa puissance pour éviter les accidents. Intelligent et adaptable, il reste attaché à son groupe social tout en appréciant parfois une certaine indépendance pour « veiller au grain ».

Conditions de vie idéales pour le Dogue des Canaries

Avec sa taille et son rôle de gardien, le Dogue des Canaries prospère dans une maison avec un jardin, nécessitant toutefois des sorties quotidiennes en plus de l’espace extérieur pour répondre à son besoin d’exercice d’au moins une heure par jour. Des maîtres actifs conviennent parfaitement à cette race, mais il peut également s’adapter à la vie en appartement avec des sorties régulières pour éviter l’ennui.

Éducation du Dogue des Canaries

Dès son plus jeune âge, le Dogue des Canaries requiert une éducation ferme et cohérente en raison de son intelligence et de sa tendance à la dominance. L’utilisation de méthodes positives et non violentes favorise son obéissance et réduit les problèmes comportementaux. Sa socialisation précoce est essentielle pour atténuer son instinct protecteur envers les inconnus, lui permettant ainsi d’être plus accueillant envers les visiteurs à la maison.

- Advertisement -

Toilettage et entretien du Cette race

Le Dogue des Canaries est facile à entretenir, nécessitant seulement un brossage hebdomadaire pour garder son pelage brillant et sain. Pendant les périodes de mue, un brossage quotidien est recommandé. Il est également important de vérifier régulièrement ses yeux et ses oreilles pour prévenir les infections, en utilisant des produits adaptés sur recommandation vétérinaire.

Problèmes de santé courants du Cette race

Bien que robuste, le Dogue des Canaries peut être sensible au froid en raison de son manque de sous-poil, nécessitant ainsi une protection supplémentaire par temps froid. Par contre, il tolère bien la chaleur, en accord avec ses origines.

En raison de sa morphologie brachycéphale, il est prédisposé aux problèmes respiratoires. Sa grande taille le rend également susceptible de souffrir de dysplasie de la hanche et de torsion de l’estomac. Parmi les autres affections courantes figurent la démodécie, l’ostéoporose et l’épilepsie.

Alimentation recommandée pour Cette race

Le Dogue des Canaries est généralement facile à nourrir, acceptant volontiers une alimentation industrielle de qualité et équilibrée. Une option est également de préparer des repas maison en veillant à respecter ses besoins nutritionnels, incluant viande, abats, légumes, riz et occasionnellement de gros os. Il est conseillé de consulter votre vétérinaire pour déterminer la quantité appropriée en fonction de son âge, de sa santé et de son niveau d’activité. Étant sujet à la torsion de l’estomac, il est préférable de diviser sa ration en deux repas et de les donner à distance de toute activité physique.

Prix du Cette race

Le prix d’un chiot Dogue des Canaries varie en fonction de divers facteurs tels que son pedigree, son sexe et sa conformité aux normes de la race. En France, les prix se situent généralement entre 900 et 1 200 euros.

- Advertisement -
Article précédentChat Laperm aux Cheveux Bouclés – Découvrir Cet Race
Article suivantLe chat Peterbald – Découvert cette race