- Advertisement -

Le chat Peterbald – Découvert cette race

Le Peterbald, un félin d’origine russe, se distingue par son absence de pelage et sa personnalité affirmée. Issu du croisement entre le Donskoy, un chat sans poil, et l’Oriental shorthair, il a hérité des traits distinctifs de ces deux races : l’élégance et la grâce dans son apparence, ainsi qu’une nature attachante et étroitement liée à l’humain dans son caractère.

Le chat Peterbald - Découvert cette race
Le chat Peterbald – Découvert cette race

Explorez les origines, les caractéristiques et les besoins du Peterbald, un chat qui ne manque pas de captiver, que ce soit par son apparence ou par son tempérament.

  • Durée de vie : Environ 13 ans
  • Poids : Entre 2 et 4 kg (mâles et femelles)
  • Taille : De 30 à 35 cm au garrot
  • Silhouette : De type orientale
  • Pelage : Nu, brossé, velours
  • Robes : Variées
  • Tempérament : Extraverti, possessif, dynamique
  • Origine : Russie
  • Reconnaissance par le LOOF : Oui

Histoire de la race Peterbald

L’origine du Peterbald remonte à la Russie, plus précisément à Saint-Pétersbourg. Le nom de la race est un hommage à la ville et à son fondateur, Pierre le Grand (connu sous le nom de Peter the Great en anglais). Le terme « bald », signifiant chauve en anglais, a été ajouté.

En 1994, Olga S. Mironova entreprend le croisement entre un Donskoy, un chat porteur d’une mutation génétique dominante entraînant une absence de poils, et une femelle de race Oriental shorthair, réputée pour sa finesse et son raffinement. L’objectif de l’éleveuse était de créer un chat nu, tout en conservant l’élégance et la grâce. La race a été rapidement reconnue par les autorités félines russes en 1996.

Bien que moins répandu en Europe où le Sphynx est plus prisé, le Peterbald a été officiellement reconnu en France par le LOOF.

Le saviez-vous ? Le Peterbald est classé parmi les races de chats rares en France. En 2022, seulement 18 chatons ont été enregistrés par le LOOF, portant le total à 374 depuis 2003. Ils représentent ainsi 0,3 % des chats de race enregistrés.

Caractéristiques physiques du Peterbald

La morphologie du chat Peterbald est qualifiée d’orientale, se caractérisant par une silhouette élancée et athlétique sur une ossature fine.

- Advertisement -

Sa tête est longue et triangulaire, présentant trois types de profils acceptés par les standards, ce qui est plutôt rare :

  • Profil droit
  • Légèrement convexe
  • En 2 plans : le front prolonge le nez sans cassure

Les joues sont plates, bien que les mâles puissent parfois présenter des bajoues.

Les yeux, en forme d’amandes, sont de taille moyenne. Les oreilles, assez grandes et bien espacées, sont plus larges à la base. Son cou est long, fin et élégant. Le corps, de forme tubulaire et d’une densité appréciable, confère au chat Peterbald une impression de poids supérieur à ce qu’il semble être. Les pattes sont longues et fines, mais avec une musculature ferme qui ajoute une touche d’élégance, se terminant par de petits pieds ovales gracieux.

Enfin, la queue du Peterbald est en harmonie avec la longueur des pattes et du corps, plutôt fine et longue.

Le Peterbald peut être croisé avec l’Oriental ou le Siamois. En revanche, il ne peut plus être croisé avec le Donskoy, qui a été initialement utilisé uniquement pour introduire la mutation du chat nu.

Couleurs du chat Peterbald

Toutes les nuances sont les bienvenues, à l’exception de l’ambre réservée au chat Norvégien et du charcoal, propre au Bengal. Parmi les options, on retrouve le noir, le blanc, le bleu, le brun, le roux…

Les catégories classiques ainsi que les motifs colourpoint sont autorisés. Parmi les variations, le solide (uni), le tabby (rayé), le silver (argenté) et le smoke (fumé) sont acceptés, et cela avec ou sans présence de blanc.

Caractère du Peterbald

Le Peterbald partage avec son ancêtre, l’Oriental shorthair, une grande loquacité et une communication fréquente avec son humain proche. Il commente chaque aspect de la vie ! Doté d’une curiosité prononcée et d’une présence constante, il déteste la solitude. Extrêmement actif, extraverti et démonstratif, il injecte beaucoup d’énergie et de dynamisme dans le foyer. Il nécessite une attention constante et peut parfois se montrer possessif. D’une grande affection, il recherche le contact et s’intègre harmonieusement dans le cœur et l’agenda de ses propriétaires.

Chaque Peterbald est un individu unique, bien que ces traits de caractère soient courants. Il peut toujours y avoir des exceptions qui confirment la règle !

Conditions de vie idéales pour le Peterbald

En raison de sa grande vitalité, le Peterbald convient davantage à des personnes actives plutôt qu’à des personnes âgées. Cependant, ses humains doivent être présents car il n’apprécie guère la solitude. Un environnement enrichi, comprenant des arbres à chats, des griffoirs variés, des tunnels, des ponts suspendus et des jouets, est essentiel pour lui permettre de libérer son énergie.

En raison de son fort attachement à ses humains, le chat Peterbald s’adapte à divers environnements et peut accompagner sa famille partout, même en vacances. Il s’épanouit aussi bien en appartement qu’en maison, mais dans ce dernier cas, le jardin doit être sécurisé pour éviter qu’il ne s’aventure trop loin, car son apparence singulière pourrait attirer l’attention indésirable.

Étant donné qu’il s’attriste lorsqu’il est seul, la présence d’un autre chat ou d’un chien peut être une excellente compagnie en cas d’absence.

La présence d’enfants respectueux des chats est bienvenue, car le Peterbald aime jouer et partager son énergie avec eux.

Toilettage et entretien du Peterbald

En raison de son absence de pelage, le Peterbald n’a pas besoin d’être brossé. Cependant, il nécessite un nettoyage régulier car sa peau produit du sébum qui attire les saletés. Comme la plupart des chats sans poils, il a tendance à transpirer, ce qui le rend sujet à des bains réguliers, généralement toutes les semaines. Entre les bains, il est recommandé de nettoyer sa peau avec une lingette spécifique ou un gant de toilette humide pour maintenir une bonne hygiène.

Dans la variété totalement nue, le Peterbald peut ne pas avoir de cils, ce qui peut entraîner une production accrue de liquide lacrymal. Par conséquent, un nettoyage régulier des yeux avec une lingette propre ou une gaze imbibée de lotion oculaire pour chat est nécessaire.

Les oreilles du Peterbald, produisant du sébum et du cérumen en raison de l’absence de poils, nécessitent un entretien régulier, tout comme les yeux.

Principaux problèmes de santé du Peterbald

Le Peterbald est généralement robuste, mais sa seule prédisposition génétique est l’atrophie progressive de la rétine (également appelée PRA ou APR), qui peut entraîner une perte progressive de la vision.

Comme tous les chats, il doit être vacciné contre les maladies félines telles que le typhus, le coryza, la leucose s’il sort, et la rage s’il voyage. Il doit également être vermifugé régulièrement. Une visite annuelle chez le vétérinaire permet de vérifier ses vaccins, son état général, son alimentation et son poids.

Alimentation du Peterbald

Le chat Peterbald, dépourvu de fourrure, compense avec un appétit robuste pour développer une couche graisseuse protectrice contre le froid. En raison de son niveau d’activité élevé, il a des besoins alimentaires accrus, mais son poids doit être surveillé pour éviter le surpoids, incompatible avec sa silhouette orientale et ses pattes fines. Une alimentation de qualité, riche en protéines animales et modérée en glucides (généralement issus de céréales), est recommandée. Les aliments de supermarché peu qualitatifs doivent être évités, et les marques composées d’ingrédients premium sont préférables. Il est important d’apprendre à interpréter les étiquettes pour faire des choix éclairés.

Une alimentation combinant croquettes et pâtées, appelée bi-nutrition, est pratique et assure une hydratation adéquate au Peterbald, préservant ainsi la santé de ses reins.

L’option du régime alimentaire ménager, plus proche de sa nature, peut être envisagée avec l’aide d’un vétérinaire nutritionniste pour garantir un équilibre optimal. Une surveillance stricte de la conservation des ingrédients est essentielle en cas de choix du alimentation crue, considéré comme encore plus naturel mais plus contraignant.

Prix du Peterbald

L’acquisition d’un chaton Peterbald est généralement évaluée autour de 1 500 euros.

Le coût d’un chat de race ne se limite pas à la simple reproduction. Le prix d’un chat Peterbald englobe de nombreuses démarches entreprises par l’éleveur pour garantir des chatons en bonne santé et bien équilibrés.

Ces démarches comprennent :

  • Le suivi de la grossesse lors des contrôles vétérinaires réguliers
  • Les échographies
  • L’identification par microchip de chaque chaton
  • Les vaccinations et souvent les rappels
  • Les vermifuges multiples
  • Une alimentation de qualité premium pour les reproducteurs et les chatons
  • Une sélection rigoureuse des reproducteurs, parfois importés de l’étranger
  • L’étude des pédigrées
  • La socialisation des chatons
  • Les tests relatifs aux maladies virales (FIV, FeLV…)
  • Les investissements importants dans les infrastructures
  • Les diverses taxes.

Le tarif d’un Peterbald reflète ainsi l’ensemble du travail réalisé avant la naissance des chatons et tout au long des mois qui suivent.

Il peut arriver qu’un éleveur propose ses chats adultes à un tarif réduit. Il est recommandé de se renseigner auprès des chatteries ou d’une association de la race.

Il existe également des associations et des refuges qui proposent des chats de race ou sans pédigrée à des tarifs plus abordables. Leur caractère et leur apparence peuvent présenter des similitudes avec ceux du Peterbald.

Différences entre le Peterbald et le Sphynx

Le Sphynx présente un profil morphologique semi-cobby, avec une forme plus ronde et compacte. Il est également plus lourd. Le Peterbald, quant à lui, possède une ossature plus fine et des pieds plus petits. Enfin, les yeux du Sphynx ont une forme de citron, tandis que ceux du Peterbald sont en amande.

Le Peterbald est-il sensible au soleil ?

Les Peterbalds clairs sont sensibles au soleil et peuvent attraper des coups de soleil en raison de leur faible production de mélanine, un protecteur solaire naturel. Lorsqu’ils sont exposés au soleil, ces chats ont tendance à bronzer. Il est recommandé d’appliquer de la crème solaire pour les protéger et d’éviter qu’ils ne se lèchent immédiatement après. Ils sont également sensibles aux coups de chaleur, comme la plupart des chats.

Adopter un chat Peterbald signifie accueillir un chat rare, majestueux, loyal et énergique. Avec un Peterbald, il n’y a aucun risque de s’ennuyer ni de se sentir seul ! Il comble l’espace et anime le quotidien avec enthousiasme et vocalisations !

- Advertisement -
Article précédentle chien imposant « Dogo Canario » Dogue des Canaries
Article suivantDécouvrir la race Berger de Colley rugueux – Le héros du film Lassie