- Advertisement -

Le Syndrome de dilatation-torsion d’estomac (SDTE) chez les chien 

Le syndrome de dilatation-torsion d’estomac (SDTE), communément appelé retournement d’estomac, est une condition qui affecte spécifiquement certaines races de grands chiens, notamment le Berger Allemand, le Labrador, le Beauceron, le Golden Retriever, le Boxer, entre autres.

Le syndrome de dilatation-torsion d'estomac (SDTE)
Le syndrome de dilatation-torsion d’estomac (SDTE)

Cette condition grave représente une menace mortelle pour le chien s’il n’est pas identifié rapidement, et il est impératif de le traiter en urgence chez le vétérinaire. Il est donc crucial d’apprendre à reconnaître les symptômes, car seule une intervention rapide peut éventuellement sauver la vie de l’animal. Dans cet article, nous découvrirons la torsion de l’estomac chez le chien et leur symptômes, traitement et prévention.

Qu’est-ce que la torsion d’estomac chez le chien ?

Le syndrome de dilatation-torsion de l’estomac (SDTE) est une complication grave résultant d’une dilatation de l’estomac du chien, souvent associée à une rotation sur elle-même. Il se manifeste initialement par l’augmentation du volume de l’organe due à une accumulation excessive de gaz, de liquide et/ou d’aliments, évoluant ensuite vers une torsion pouvant entraîner la mort du chien en quelques heures. Dans cette situation, l’estomac peut occuper jusqu’à la moitié du volume de l’abdomen, provoquant une douleur intense et entravant des fonctions vitales telles que la respiration et la circulation sanguine.

En raison de la dilatation, les voies d’entrée et de sortie de l’estomac se bloquent, empêchant l’évacuation des gaz contenus dans le bol gastrique. D’autres organes, tels que la rate, peuvent également être affectés, risquant de se rompre et entraînant une hémorragie interne. La compression des artères bloque le retour du sang vers le cœur, provoquant une hypotension et une nécrose des tissus.

Quelles sont les causes de SDTE ?

Plusieurs facteurs de risque contribuent au retournement de l’estomac chez le chien, la principale cause étant l’ingestion rapide d’une grande quantité de nourriture ou d’eau. Un exercice physique intense immédiatement après le repas constitue un déclencheur fréquent du SDTE. L’anxiété, le stress et les perturbations pendant la prise alimentaire, telles que la présence de visiteurs ou d’autres animaux, peuvent également favoriser cette complication. De plus, la prédisposition génétique est un facteur chez les grandes races et les races géantes telles que le Saint-Bernard, le Terre-Neuve et le Dogue.

Quels sont les signes de la dilatation-torsion d’estomac ?

Les symptômes du SDTE comprennent une respiration rapide et laborieuse, une agitation, des plaintes, un refus de s’allonger en raison de douleurs abdominales, un abdomen gonflé et un rythme cardiaque élevé associé à une hypotension. Le chien peut également gratter compulsivement le sol, tenter de vomir sans succès et adopter une posture voûtée en arrondissant le dos.

Des signes évidents de douleur, tels que la pâleur des muqueuses (gencives, babines), sont observés. Un état de choc, résultant d’une insuffisance circulatoire, peut également se manifester, caractérisé par l’immobilité du chien et l’absence de réaction à l’environnement. Ces symptômes nécessitent une consultation d’urgence, et le décès de l’animal peut survenir dans les deux à douze heures.

- Advertisement -

Quel est le traitement de la torsion d’estomac ?

Le seul recours en cas de SDTE est une intervention chirurgicale urgente et complexe, sans délai pour des examens diagnostiques. Trois étapes, adaptées à l’état du chien, sont cruciales : la décompression de l’estomac à l’aide d’une sonde oro-gastrique pour évacuer le contenu et les gaz, la fluidothérapie par perfusion pour réhydrater l’animal et stimuler la circulation sanguine, et l’administration d’oxygène pendant et après l’intervention (phase de stabilisation/réanimation).

Des analyses sanguines ultérieures permettent de surveiller la nécrose des tissus gastriques et de fournir des indications sur le pronostic vital. Une fois l’état stabilisé, une intervention chirurgicale supplémentaire est nécessaire pour repositionner l’estomac. Malheureusement, malgré ces interventions, des complications telles que la perforation, l’œsophagite et la gastrite peuvent survenir, et une récidive n’est pas exclue.

Comment prévenir la SDTE ?

Des précautions quotidiennes peuvent réduire le risque de SDTE : fractionner la ration journalière en plusieurs repas, utiliser une gamelle « anti-glouton » pour ralentir l’absorption alimentaire, privilégier une nourriture en petites quantités mais riche, et donner de l’eau régulièrement en petites quantités plutôt qu’en une seule fois. Éviter tout exercice physique intense après le repas, faire manger le chien dans un environnement calme et séparé des autres animaux, et ne pas surélever excessivement la gamelle sont également des mesures importantes pour prévenir l’aérophagie, un autre facteur potentiel dans la dilatation-torsion de l’estomac.

- Advertisement -
Article précédentGlouton Chez les Chiens : Choisir la Gamelle Anti-glouton
Article suivantComment et où Acheter ou Adopter un Chat de Race Pure