- Advertisement -

La peur chez les chiots envers leur environnement domestique

Les étrangers et le monde extérieur. Nous présenterons dans cet article des solutions pour aider les chiots à surmonter leur peur et à gagner en confiance.

La peur chez les chiots
La peur chez les chiots

Nous explorerons des conseils pratiques et des techniques afin d’aider les propriétaires de chiots à créer un environnement sécurisant, à socialiser leurs chiots avec précaution, et à renforcer leur confiance face aux défis de l’extérieur.

Pourquoi le chiot a-t-il peur ?

Les chiots peuvent avoir peur de différentes raisons. Tout d’abord, ils sont naturellement curieux et sensibles aux stimuli nouveaux. Ainsi, des éléments inconnus dans leur environnement, tels que des bruits forts, des objets insolites ou des personnes étrangères, peuvent susciter leur peur. De plus, les chiots peuvent hériter de certaines prédispositions génétiques à l’anxiété ou à la timidité. Des expériences traumatisantes précoces, comme la séparation précoce d’avec leur mère ou des interactions négatives avec d’autres animaux, peuvent également contribuer à leur peur. En comprenant les raisons possibles de la peur chez les chiots, on peut mieux les aider à surmonter ces craintes et à gagner en confiance.

  • Mauvais traitement des éleveurs envers les chiots.
  • Manque de régularité dans les sorties et les promenades, privant ainsi les chiots de l’exploration du monde extérieur.
  • Isolement prolongé des chiots dans une zone séparée du reste de la maison.
  • Interactions avec des enfants jouant brutalement avec les chiots.
  • Sons étranges et puissants.
  • Présence d’objets et d’éléments inconnus dans l’environnement extérieur, tels que les voitures et les autres animaux.

Ces raisons sont les principales sources de peur chez les chiots vis-à-vis du monde extérieur et de leur environnement domestique.

La peur persiste-t-elle chez les chiens adultes ?

Oui, c’est préoccupant et cela peut continuer même à l’âge adulte. Le chien grandit avec la peur et une perte de personnalité, ce qui est très inquiétant. Par exemple :

  • Il aboie beaucoup.
  • Il hurle beaucoup.
  • Il tente de s’échapper soudainement lors des promenades.
  • Il s’enfuit complètement de la maison et se perd.

Même si on essaie de le dresser pour être agressif, il est difficile d’y parvenir et cela coûte plus cher que pour les autres chiens.

Quelles sont les solutions pour rendre un chiot moins craintif ?

Examinons les points suivants :

- Advertisement -

Éviter de séparer les chiots de leur mère à un très jeune âge.

Il n’est pas recommandé de séparer les chiots avant l’âge d’au moins trois mois.
Si cela doit être fait, le nouveau propriétaire doit être informé sur la manière de les élever, en accordant une attention particulière à la douceur envers le chiot et en le gardant près de lui.

Organiser régulièrement des promenades pour les chiots afin de les familiariser avec le monde extérieur.
Les objets et les stimuli inconnus dans l’environnement extérieur, tels que les voitures et les autres animaux, ainsi que les sons étranges et puissants, peuvent être effrayants pour les chiots.

Pour les aider à s’habituer, l’éleveur peut adopter les actions suivantes :
  • S’approcher du chiot et lui parler d’une voix encourageante.
  • Le caresser légèrement sur la poitrine et masser sa tête.
  • L’amener progressivement et sur plusieurs jours à se rapprocher de l’objet ou du son qui l’effraie.

Éviter d’isoler les chiots dans un endroit isolé du reste de la maison pendant de longues périodes.
L’éleveur ne doit pas laisser les chiots trop éloignés de lui, car cela peut engendrer un sentiment de solitude qui conduit à la peur lorsque le chiot n’est pas près de l’éleveur et des membres de la famille.

En appliquant ces solutions, on peut aider les chiots à surmonter leur peur et à développer une confiance en eux-mêmes et dans leur environnement.

Permettre aux enfants de jouer avec les chiots.

En général, lorsque les enfants jouent avec les chiots, il peut arriver qu’ils les frappent sans intention de leur faire mal. Cependant, il est important d’enseigner aux enfants à ne pas frapper l’animal et à être bienveillants envers lui. Cela relève de l’éducation des enfants avant même l’arrivée des chiots. Il est crucial de leur apprendre à traiter les animaux avec respect et gentillesse.

 

- Advertisement -
Article précédentElevage Le diamant mandarin à la maison
Article suivantLes cinq sens du chiens