- Advertisement -

Est-ce que les chats est un carnivore strict ?

De nos jours, la plupart de nos compagnons félins sont alimentés principalement avec des croquettes, et il est vrai que nous avons tendance à ne pas examiner de près leur composition pour analyser tous les ingrédients. Entre protéines, glucides, vitamines, viande, poisson et céréales, il n’est pas facile de déterminer ce qui doit absolument figurer dans le menu quotidien de nos chats ! Cependant, en examinant les besoins carnés des chats, il est légitime de se demander s’ils sont de véritables carnivores. Il semble évident que oui, mais sont-ils strictement carnivores pour autant ? Ç’est ce que nous allons explorer dans cette articule.

Est-ce que les chats est un carnivore strict ?
Est-ce que les chats est un carnivore strict ?

Est-ce que le chat est un carnivore strict ?

Le chat domestique (Felis silvestris catus) a préservé son instinct de chasse hérité de ses ancêtres. Contrairement aux chiens, qui ont été rapidement intégrés dans les foyers humains et se sont adaptés à une alimentation plus variée, le chat est resté longtemps un chasseur de rats, souris et autres nuisibles. Par conséquent, son régime alimentaire n’a pas connu d’évolution significative au fil des siècles. Même si les chats d’aujourd’hui sont nourris avec des croquettes, ils demeurent des animaux ayant un besoin crucial de proies pour obtenir des protéines animales, ce qui les classe en tant que carnivores stricts, voire hypercarnivores.

Cette classification n’est pas exagérée, comme le précise le Larousse, puisque le terme « carnivore » désigne un mammifère se nourrissant principalement de viande, à l’instar de nos petits compagnons félins. Contrairement à nous, les humains, qui sommes des mammifères omnivores avec des apports nutritionnels variés et un système digestif différent, les chats dépendent presque exclusivement de la viande pour leur alimentation. Leur système digestif, caractérisé par un intestin court, est adapté à ce régime alimentaire.

Les chats se distinguent également des chiens qui, grâce à leur évolution et leur proximité accrue avec l’homme, ont développé la capacité à assimiler d’autres nutriments tels que l’amidon, grâce à la présence accrue d’amylase pour faciliter la digestion. Nos amis félins domestiques ne partagent pas cette adaptation, et la plupart de leurs besoins nutritionnels ne peuvent être satisfaits que par la consommation de viande.

Quels sont les besoins alimentaires du chat ?

Comme mentionné précédemment, le chat est un carnivore strict, nécessitant des protéines d’origine animale pour maintenir une bonne santé. Une alimentation exclusivement végétale ne suffit pas, car le chat ne possède pas les capacités d’absorption nécessaires pour les nutriments présents dans les végétaux.

Parmi les nutriments essentiels, la taurine, un acide aminé indispensable, doit être obtenue à partir de sources alimentaires d’origine animale. Il est important de noter que maintenir un équilibre nutritionnel adéquat pour les chats est un défi, car les signes de déséquilibre qualitatif ne sont souvent visibles qu’à long terme, contrairement aux variations de poids qui peuvent être rapidement observées. Un chat mal nourri peut souffrir de carences aux conséquences non immédiatement apparentes.

Quelle nourriture convient au chat ?

Pour assurer une alimentation adéquate à son chat, il est essentiel de privilégier les protéines. En effet, un chat a besoin de 5 à 8 grammes de protéines par kilo de poids chaque jour, soit environ dix fois plus que les besoins humains. Ces protéines doivent obligatoirement être d’origine animale, car la taurine et l’arginine, des acides aminés essentiels à son bien-être, ne se trouvent que dans la viande, et son organisme ne peut assimiler les protéines végétales.

- Advertisement -

Contrairement à l’homme et au chien, le chat ne peut synthétiser la vitamine A à partir de sources végétales, laquelle est cruciale pour sa survie. Il lui faut du rétinol, présent dans certains poissons et abats. De même, la vitamine D ne peut être assimilée que par la consommation de viande ou d’œufs.

Aujourd’hui, nos amis les chats ne chassent plus autant pour se nourrir, limitant ainsi leurs apports en viande à ce que leurs propriétaires veulent bien leur donner. Pour garantir un régime équilibré, sain et de qualité à son compagnon félin, trois options s’offrent à vous :

  • L’alimentation faite maison, basée sur des produits frais cuisinés pour l’animal, est une option saine mais complexe à mettre en œuvre pour répondre adéquatement à ses besoins nutritionnels.
  • Les croquettes, une alimentation sèche complète.
  • Les aliments humides tels que les pâtées, les gelées, les émincés et les terrines, qui sont plus riches en eau.

Alimentation faite maison

L’alimentation faite maison peut être une excellente option, mais elle nécessite une grande précision pour garantir des repas équilibrés couvrant parfaitement les besoins du chat tout en limitant les pertes. Opter pour une alimentation industrielle, sous forme de croquettes et/ou de pâtées, est généralement le moyen le plus pratique et sûr de bien nourrir son compagnon au quotidien.

Cependant, il est crucial de choisir des croquettes et pâtées de qualité, en évitant les produits vendus en grande surface. Bien que plus accessibles financièrement, ces derniers sont souvent constitués de sous-produits et d’ingrédients de piètre qualité, avec un contenu en éléments carnés insuffisant. Les taux de protéines affichés sont souvent obtenus grâce aux féculents, des ingrédients végétaux que le chat ne peut assimiler. Cela peut entraîner des carences à long terme, ayant des conséquences graves sur la santé et le bien-être du chat.

Il est donc recommandé d’acheter des croquettes ou pâtées chez le vétérinaire, en animalerie, ou sur des sites spécialisés, assurant ainsi une alimentation adaptée aux besoins nutritionnels du chat. Bien que plus coûteux à l’achat, ces produits de haute qualité sont plus rassasiants en raison de leur valeur nutritionnelle élevée, favorisant une meilleure santé et prévenant les carences. Cela se traduit également par des économies sur les frais vétérinaires à long terme.

Comment assurer une alimentation adéquate au chat ?

Le chat est un animal grignoteur, ayant besoin de consommer de petites quantités plusieurs fois par jour. Contrairement aux chiens qui peuvent attendre une demi-journée ou une journée une fois rassasiés, les chats préfèrent des repas plus fréquents. Pour répondre à ce besoin, il est essentiel de fournir une gamelle en libre-service ou d’utiliser un distributeur automatique de croquettes, permettant au chat de se rassasier tout au long de la journée selon ses besoins.

Il est tout aussi important de laisser à disposition une gamelle d’eau fraîche et claire en permanence.

Quels sont les risques d’une carence en produits carnés pour le chat ?

Étant un carnivore strict, le chat a un besoin impératif de consommer de la viande. En l’absence d’un apport adéquat, son organisme est exposé à un risque élevé de carences. Bien que les effets ne soient pas immédiatement visibles, le pelage du chat peut progressivement perdre son éclat, son système immunitaire peut s’affaiblir, et ses fonctions vitales peuvent se détériorer.

Bien qu’il soit généralement possible de corriger ces carences, cela se fait au détriment du bien-être du chat. Il est préférable de lui offrir dès le départ une alimentation saine plutôt que de compter sur des compléments alimentaires ou des traitements médicamenteux pour corriger les conséquences de carences nutritionnelles.

Que ce soit pour les humains ou les chats, une alimentation de qualité est synonyme de santé optimale et de réduction des coûts médicaux.

Et notre question c’est-ce que les chats est un carnivore strict ? vrai ou faux ?

La déclaration « Le chat est un carnivore strict : vrai ou faux ? » interroge sur la nature du régime alimentaire du chat. La réponse à cette question est « Vrai ». En effet, le chat est classé comme un carnivore strict en raison de son besoin essentiel de protéines animales, notamment la taurine et l’arginine, pour maintenir une santé optimale.

- Advertisement -
Article précédentles maladies du chien popilaires : L’insuffisance cardiaque
Article suivantUn chien demande de l’aide après avoir été abandonné dans la rue