- Advertisement -

Dinde et Dindon : Les Rois de la Basse-cour

Le dindon, également connu sous le nom scientifique de meleagris gallopavo, et sa femelle, la dinde, occupent une place emblématique parmi les animaux domestiques de nos fermes. La dinde, caractérisée par sa chair maigre et sa teneur élevée en protéines, est particulièrement prisée pour sa viande, devenant ainsi le plat traditionnel incontournable lors de nos festins de Noël. Avec une taille imposante, le dindon se distingue facilement grâce à ses cris perçants et désagréables.

Dinde et Dindon : Les Rois de la Basse-cour
Dinde et Dindon : Les Rois de la Basse-cour
  • Taille : 76 à 125 cm
  • Poids : 10-13 kg (dindon) / 6-8 kg (dinde)
  • Espérance de vie : 11 à 13 ans
  • Période de gestation : 28 à 30 jours

L’élevage des dindes

Bien que résistants, les dindes et les dindons craignent l’humidité et le froid. Il est essentiel que leur habitat soit sec et qu’ils disposent d’un espace pour se protéger et rester au chaud. En raison de la nature parfois agressive du mâle, il est recommandé d’éviter de les faire cohabiter avec d’autres espèces.

L’origine et les caractéristiques du dindon

Le dindon, appartenant à la famille des phasianidés, est une espèce d’oiseau galliforme originaire d’Amérique. Son introduction en Espagne remonte à environ 1500, et il s’est ensuite répandu dans toute l’Europe. En France, les premiers dindons ont été servis lors des noces du roi Charles IX en 1570.

Il s’agit d’une volaille imposante caractérisée par une excroissance charnue molle et rouge sur le front. La tête et le cou du dindon sont dépourvus de plumes, tandis que les plumes de sa queue sont longues et disposées en forme d’éventail. La dinde, quant à elle, est moins imposante que le mâle, et ses formations charnues sur la tête et le cou sont plus petites.

L’habitat idéal pour les dindes et les dindons

Les dindes et les dindons élevés dans nos fermes nécessitent un espace suffisant pour vivre. Des enclos spacieux, agrémentés d’arbres servant de perchoir et de dortoir, sont nécessaires. En cas de conditions météorologiques difficiles, ils doivent pouvoir se réfugier dans un abri pour se protéger des intempéries.

La reproduction des dindes

Le dindon s’accouple avec 7 à 8 dindes, paradant lors de la saison des amours. Les dindes pondent au printemps à l’âge de 10 à 12 mois, donnant de 15 à 20 œufs par an, avec parfois une seconde ponte en juillet ou en août. L’éclosion des œufs survient après 28 à 30 jours, et les petits deviennent généralement des adultes robustes vers l’âge de 6 ou 7 mois.

L’alimentation des dindons

Les dindes et les dindons se nourrissent de graines, de restes de légumes et de feuilles épaisses telles que celles de la rhubarbe, du topinambour et de l’ortie. Ils apprécient également les baies et les petits fruits tels que les myrtilles, les groseilles, les fraises et les prunes. Les petits nécessitent une alimentation spéciale disponible dans les animaleries.

- Advertisement -

Les principaux problèmes de santé

Les dindonneaux sont particulièrement fragiles et peuvent subir la « crise du rouge » vers l’âge de 2 mois, période critique évitable grâce à une alimentation adaptée. Les dindons adultes sont sensibles aux parasites, dont la transmission se fait par les œufs, provoquant des troubles intestinaux, de l’apathie et des problèmes oculaires. Une hygiène rigoureuse du couvoir est nécessaire pour éviter ces parasites, et l’humidité et le froid peuvent fragiliser leurs articulations.

L’importance de présence de la dinde dans la cuisine françaises 

La présence de la dinde, revêt une importance particulière dans les traditions culinaires françaises pendant le « Christmas » de Noel. La dinde est considérée comme un élément essentiel des rituels alimentaires en cette période spéciale de l’année. Ce choix s’explique par la nature luxueuse et renommée de la dinde, connue pour sa viande tendre et délicieuse. La présentation de la dinde lors des repas de Noël incarne le luxe et la célébration, avec sa préparation réalisée selon des techniques artistiques distinctes, que ce soit par le biais du farcissement ou des épices uniques qui mettent en valeur sa délicieuse saveur française. De plus, la présence de la dinde représente un repas festif qui réunit la famille et les proches, créant une atmosphère chaleureuse et joyeuse pendant les moments de célébration et de bienvenue à la saison des fêtes.

- Advertisement -
Article précédentLa Race de Vaches la Plus Elevée en France
Article suivant10 Astuces pour bien Eduquer un Chat en Appartement