- Advertisement -

Chien et Cochon d’Inde : Peut-on cohabiter entre eux ?

Vous partagez votre domicile avec un chien et envisagez l’arrivée d’un cochon d’Inde (ou vice versa). L’idée d’élargir votre famille suscite à la fois joie et inquiétude, craignant que les deux animaux à fourrure ne s’entendent pas.

Chien et Cochon Inde : Peut-on cohabiter entre eux ?
Chien et Cochon Inde : Peut-on cohabiter entre eux ?

Étant donné que la taille du chien est généralement supérieure à celle du cobaye, le risque de blessures est une préoccupation. Cependant, soyez rassuré, la cohabitation entre un cochon d’Inde et un chien est envisageable dans certaines conditions que nous examinerons dans cet article. Nous aborderons également les risques potentiels liés à cette coexistence, ainsi que les précautions à prendre pour éviter tout accident. Enfin, nous explorerons la possibilité que vos deux compagnons ne parviennent pas à vivre en harmonie.

Pourquoi le cochon d’Inde et le chien peuvent-ils cohabiter ?

Par nature, le cochon d’Inde et le chien sont enclins à développer des relations harmonieuses en raison de leur comportement grégaire. Les deux espèces sont des animaux sociaux qui évoluent en groupe et cherchent la compagnie de leurs semblables. Le cochon d’Inde, en particulier, a un besoin intrinsèque de vivre en communauté pour s’épanouir et se sentir en sécurité. Il recherche la communication, le jeu et les soins mutuels, et les rongeurs laissés seuls peuvent souffrir de stress, d’ennui voire de dépression. Ainsi, fournir une présence à un cochon d’Inde est crucial pour son bien-être.

Le chien partage des caractéristiques similaires en raison de son héritage du loup, notamment l’instinct de meute et la nécessité de vivre au sein de groupes structurés où la coopération était essentielle à la survie. Face à cette similitude dans leur besoin de compagnie, peut-on alors envisager une cohabitation réussie entre ces deux espèces sociales qui détestent la solitude ?

Comment favoriser la cohabitation entre un cochon d’Inde et un chien ?

Nous avons récemment abordé le comportement grégaire inhérent au cochon d’Inde et au chien, hérité de leur passé sauvage. En l’absence de l’intervention humaine, ces deux animaux n’auraient jamais partagé le même environnement, d’où l’importance de familiariser ces deux espèces si différentes. Une introduction correcte peut garantir une cohabitation harmonieuse, propice à l’établissement d’une complicité affectueuse. Trois scénarios principaux se présentent :

  • Vous avez un chien adulte et adoptez un cochon d’Inde : il sera nécessaire d’accoutumer votre chien à l’arrivée de cet « intrus ».
  • Le cochon d’Inde était là en premier : il devra s’adapter à la présence d’une créature qui lui semblera gigantesque.
  • Les deux animaux sont jeunes, voire bébés, ce qui constitue la situation idéale. Les deux compagnons devraient faire connaissance initialement avec méfiance mais sans animosité. À cet âge, leur principale envie est de jouer, mais compte tenu de leur différence de taille, une surveillance étroite s’impose. En cas d’interaction positive, il sera essentiel de veiller à ce qu’ils ne s’excitent pas trop, car le cochon d’Inde est fragile et une blessure pourrait survenir rapidement.

Rencontre entre cochon d’Inde et chien : Comment organiser le premier contact ?

La situation la plus délicate se présente lorsque votre compagnon (qu’il s’agisse d’un cochon d’Inde ou d’un chien) est adulte, qu’il est chez vous depuis un certain temps, et qu’un nouveau venu fait son apparition. En suivant la méthode ci-dessous, vous maximiserez les chances d’une première rencontre réussie entre eux :

  1. Avant la présentation, placez le rongeur dans une pièce différente de celle du chien.
  2. Vous pouvez autoriser votre chien à renifler sous la porte, mais en aucun cas il ne doit entrer dans la pièce du cochon d’Inde.
  3. Attendez au moins cinq jours avant de procéder à la présentation, afin que l’excitation du chien ait diminué.

Le jour de la rencontre, mettez votre chien en laisse, approchez-le de la cage et permettez-lui de renifler.
Observez attentivement le comportement des deux animaux. Il ne doit y avoir aucun malaise. Si le chien ne manifeste rien d’anormal et que le cochon d’Inde ne se cache pas, c’est un bon début. Cependant, d’autres signes peuvent se manifester :

- Advertisement -
  • Le chien fixe constamment la cage.
  • Il a les oreilles dressées.
  • Il garde la queue statique et tendue ou la remue frénétiquement.
  • Il s’agite fortement et renifle avec insistance.
  • Il grogne ou aboie.
  • Le rongeur se réfugie immédiatement dans son abri et refuse d’en sortir tant que le chien est présent.

Ces réactions peuvent être inquiétantes, mais elles ne sont pas anormales lors d’une première rencontre. Vous devrez faire preuve de patience et répéter l’opération plusieurs jours de suite pour habituer vos animaux l’un à l’autre. Avec le temps, votre chien devrait s’habituer au cochon d’Inde, à sa vue et à son odeur. Si votre chien se calme, le cochon d’Inde ne devrait avoir aucun mal à accepter son nouvel ami.

Peut-on craindre des blessures infligées par votre chien à votre cochon d’Inde ?

Les chiens sont, en général, des animaux sociaux, bien que certaines races se montrent plus calmes et douces que d’autres lorsqu’il s’agit de cohabiter avec des espèces différentes. Il est important de rappeler que de nombreuses races ont été sélectionnées pour leurs compétences de chasse, développant ainsi un instinct de prédateur qui les pousse à poursuivre toute proie en fuite. Par exemple, si le cochon d’Inde panique et s’enfuit, un chien peut le prendre en chasse comme une proie, cherchant à l’immobiliser par la morsure. Selon la taille de l’animal, une seule morsure peut être fatale pour le petit rongeur. Cependant, chaque individu possède son propre caractère, et certains chiens de chasse peuvent se comporter pacifiquement envers les rongeurs de leur foyer. Quelle que soit la race, un chien docile et bien éduqué demeure la meilleure option lorsqu’il s’agit de cohabiter avec une autre espèce.

Comment protéger votre cochon d’Inde de votre chien ?

Le cochon d’Inde est particulièrement sensible aux mouvements brusques et, en raison de sa fragilité cardiaque, il ne doit pas être mis en contact brusque avec une autre espèce, en particulier un chien de grande taille. Lorsque vous envisagez une cohabitation, la sécurité du rongeur est cruciale, et des précautions doivent être prises. Offrez-lui un espace dédié et sécurisé, comme une cage ou un enclos où il peut se réfugier. De plus, assurez-vous de placer son habitat hors de portée du chien, en hauteur par exemple, ou dans un endroit inaccessible. Lorsque votre cochon d’Inde est en liberté dans la maison, une surveillance constante est nécessaire en raison de sa petite taille. Il peut se faufiler sous des meubles ou des canapés en cas de panique, où il refusera de sortir. En s’affolant, il peut également attirer l’attention du chien qui pourrait décider de le poursuivre. Les interactions entre les deux compagnons doivent toujours se dérouler sous un contrôle très strict.

Cochon d’Inde et chien : que faire s’ils ne s’entendent pas ?

Vous aviez peut-être l’espoir de capturer des moments adorables de vos deux compagnons jouant ou dormant ensemble, mais après plusieurs tentatives de présentation progressive, l’harmonie entre eux n’est pas au rendez-vous. Votre chien grogne constamment, et votre cochon d’Inde, terrifié, se réfugie dans sa maison. Face à cette situation, évitez de forcer la cohabitation, car prolonger le stress pour votre rongeur peut être risqué. La meilleure solution est maintenant de faire vivre vos compagnons séparément. Laissez votre chien évoluer librement dans la maison et offrez à votre cochon d’Inde un environnement protégé sous la forme d’un enclos, dans une pièce calme, éloignée des aboiements et de toute autre source de stress. Et bien sûr, envisagez de lui trouver un compagnon de la même espèce avec lequel il pourra nouer une amitié durable.

- Advertisement -
Article précédentLa marmotte En France, est un animal protégé, mais on peut la chasser ! Pourquoi?
Article suivantLes chats ont-ils des groupes sanguins ?