- Advertisement -

Est-il nécessaire de donner du lait à son chat ?

L’image du chat qui boit paisiblement son bol de lait est bien ancrée dans nos esprits. Cependant, nos amis félins domestiques n’ont pas le même rapport que nous, les humains, aux produits laitiers en général et au lait en particulier. Si les chatons ont besoin d’être nourris au lait maternel jusqu’à l’âge de 8 semaines, cette nécessité disparaît avec leur croissance et la diminution de la lactase, une enzyme nécessaire à la digestion du lactose présent dans le lait. Alors, est-il nécessaire de donner du lait à son chat ? Nous découvrons ceci

Est-il nécessaire de donner du lait à son chat ?
Est-il nécessaire de donner du lait à son chat ?

Le lait pour les chatons : une nécessité jusqu’à 8 semaines de vie

Les chatons boivent le lait maternel produit par leur mère jusqu’à l’âge moyen de 8 semaines, période à laquelle le sevrage devient définitif. Cependant, les chatons qui ne peuvent pas être nourris par leur mère reçoivent des biberons de lait avec une introduction progressive d’aliments solides à partir de 3 à 4 semaines, similaire à ceux nourris au sein.

Pour les chatons nourris au biberon, il est essentiel d’utiliser du lait maternisé. En effet, le lait de vache, de chèvre ou de brebis n’est pas adapté à leur organisme. Ces laits sont déficients en lipides, en minéraux et en protéines, tout en étant riches en lactose. Par conséquent, si les chatons sont alimentés avec ces types de laits non adaptés, ils risquent de développer des carences. Le principe est similaire à celui des nourrissons humains, qui doivent être nourris au lait maternisé pour répondre à leurs besoins nutritionnels spécifiques, différents de ceux des veaux, des chevreaux et des agneaux.

À partir de l’âge de 10 semaines, les chatons commencent à consommer des croquettes, qui deviennent leur principale ou unique source de nourriture. Cependant, ils doivent toujours rester hydratés, et pour cela, l’eau demeure la meilleure option. À ce stade, les chatons n’ont plus besoin de lait. Cependant, qu’en est-il une fois qu’ils sont adultes ?

Le lait pour le chat adulte : est-il nécessaire ou risqué ?

Les chats ont généralement un penchant pour le lait et les produits laitiers en raison de leur goût appétissant. Cependant, une fois devenus adultes, ils n’ont plus besoin de ces produits. Contrairement à l’homme, qui est le seul mammifère à continuer de consommer du lait après la naissance, le chat ne le fait pas par nécessité, mais par choix et préférence. En réalité, les besoins nutritionnels du chat adulte ne nécessitent pas de consommation de lait. Il peut être tenté d’en boire par gourmandise, mais cela n’est pas indispensable.

La digestion du lait chez les chatons : Une capacité qui diminue avec l’âge.

Il est important de noter que bien que les chatons aient de la lactase dans leur intestin grêle, une enzyme nécessaire à la digestion du lait maternel ou maternisé, la production et la performance de cette enzyme commencent à diminuer dès l’âge de 6 semaines. Par conséquent, à mesure qu’ils grandissent, les chatons perdent progressivement leur capacité à digérer le lait.

Chez le chat adulte qui ne produit plus de lactase, la digestion du lactose contenu dans le lait devient difficile. Cela peut entraîner une fermentation du lactose dans l’intestin du chat, provoquant des troubles digestifs tels que des diarrhées et des ballonnements, ce qui peut conduire le chat à avoir des flatulences.

Cependant, il est important de noter que cette incapacité à digérer le lait n’affecte pas tous les chats de la même manière. Environ 50 % des chats ne présentent aucune réaction en cas de consommation de lait ou de produits laitiers, et ils peuvent en consommer en petite quantité, à raison de 10 ml de lait par kilo de poids au maximum, soit 40 ml à 50 ml de lait par jour au maximum.

- Advertisement -

Les réactions des chats adultes au lait : Une question de tolérance individuelle.

En revanche, les 50 % restants des chats peuvent développer des réactions au lait, telles que des allergies ou une intolérance au lactose ou aux protéines du lait. Cela peut se traduire par des troubles digestifs tels que des diarrhées, des vomissements, des démangeaisons, et des problèmes cutanés. Si votre chat réagit de cette manière, il est préférable d’éviter tout contact entre votre animal de compagnie et le lait. Il n’est pas nécessaire de rendre votre chat malade pour un aliment dont il n’a pas besoin.

L’hydratation des chats adultes : L’eau, l’option préférée.

Pour les chats adultes qui tolèrent le lait, il est important de se rappeler que leur consommation de lait relève davantage du goût que de la nécessité nutritionnelle. Passé l’âge de 8 semaines, les chats n’ont plus besoin de lait pour répondre à leurs besoins nutritionnels. Vous pouvez donc donner à votre chat, s’il le tolère et si vous le souhaitez, du lait écrémé, demi-écrémé ou entier, sans que cela ait une grande importance, tout en gardant à l’esprit que cela n’est pas nécessaire. L’eau reste la meilleure option pour l’hydratation de votre chat.

- Advertisement -
Article précédentÉleveur ou refuge : avantages et inconvénients pour adopter un chat
Article suivantÉlever les Guppys (Poecilia reticulata) en aquarium