- Advertisement -

Erreurs a éviter pour les nouvelles éleveurs de chien

Félicitations, vous avez désormais un compagnon à quatre pattes qui partage votre quotidien. Il est temps de veiller à son bien-être et de lui offrir tout le nécessaire. En entamant cette nouvelle aventure canine, il est naturel de craindre de commettre des erreurs.

Rassurez-vous, cet article est spécialement conçu pour les nouveaux propriétaires de chiens et vous aidera à éviter les erreurs les plus fréquentes. En vous abstenant de faire les faux pas énumérés ci-dessous, vous pourrez établir une relation harmonieuse et durable avec votre fidèle compagnon.

Manquer d’équipement adéquat pour accueillir son nouvel ami

La première erreur réside dans une préparation insuffisante pour son arrivée. Avez-vous identifié les éléments nécessaires afin que tout se déroule harmonieusement dès le début?

Aménager un espace dédié

En premier lieu, organisez un coin spécifique pour votre chien, même si cela implique de réorganiser légèrement votre salon. Seriez-vous au courant qu’un chien a besoin d’un endroit à lui, où il peut dormir en toute tranquillité et se retirer au besoin ? L’idéal serait de placer son espace dans un coin de la pièce, éloigné autant que possible des portes et des passages. Vous pouvez ainsi délimiter son territoire et restreindre l’accès aux autres résidents de la maison pour garantir sa sérénité.

Une alimentation adaptée

La plupart des chiens raffolent de la nourriture, c’est un fait : ils adorent manger. Avez-vous déjà décidé comment vous allez le nourrir ? Il se peut que vous ne soyez pas au courant des nombreuses options disponibles : croquettes avec ou sans céréales, régime BARF, rations ménagères, etc. Il est recommandé de prendre en compte son niveau d’activité, sa race et son poids pour déterminer le type de nourriture qui lui convient le mieux. N’oubliez pas d’avoir toujours des friandises de qualité à portée de main : elles seront des alliées précieuses lors des séances d’éducation.

Des accessoires essentiels

En plus des articles classiques tels que le panier, la gamelle, le collier, la laisse et le harnais, il est crucial de vous munir d’accessoires tels que :

  • une pince pour enlever les tiques
  • une brosse
  • un coupe-griffes
  • du vermifuge
  • un traitement anti-puces
  • une trousse de premiers secours

Les jouets sont indispensables à toutes les étapes de la vie d’un chien. Une grave erreur serait de penser qu’ils sont réservés aux chiots. Que vous ayez un jeune chien ou un compagnon plus âgé, soyez assuré qu’il appréciera autant que les plus jeunes de mâcher, rapporter ou faire couiner les jeux que vous lui offrirez.

- Advertisement -

Négliger les besoins spécifiques à l’espèce canine

Votre nouveau compagnon a des besoins particuliers propres à son espèce. Ignorer ces besoins peut entraîner à terme des problèmes graves de comportement.

Les activités physiques

Beaucoup de propriétaires pensent à tort que les promenades en laisse sont suffisantes pour leur chien. Certains vont même jusqu’à croire que le jardin est amplement satisfaisant. Si vous n’avez jamais partagé votre vie avec un chien, vous ignorez peut-être qu’il a besoin d’explorer, de sentir de nouvelles odeurs, de se rouler par terre et de courir à son propre rythme. Une promenade en laisse du début à la fin ne répondra pas à ses besoins. Il est crucial de varier régulièrement les lieux de promenade : une balade de vingt minutes dans un endroit inconnu est bien plus stimulante qu’une heure sur un itinéraire habituel. N’hésitez pas à le transporter en voiture pour découvrir des endroits où il peut être lâché en toute sécurité pour se dépenser.

Les activités mentales

Les exercices physiques ne suffisent pas. Il est fréquent de sous-estimer les capacités intellectuelles de son animal de compagnie, surtout si c’est le premier. Proposer des jeux d’occupation permet de remédier à cette erreur. Par exemple, vous pouvez cacher des friandises dans la maison et lui demander de les retrouver. Votre chien utilisera son flair, son deuxième cerveau, pour les localiser. Vous pouvez également utiliser des jouets comme le culbuto, un tapis de fouille ou un lickimat pour le divertir.

Certaines activités physiques stimulent également le mental des chiens :

  • l’agility
  • le pistage
  • l’obérythmée
  • le flyball
  • le ring
  • la conduite de troupeau

Erreur négliger l’importance de la socialisation de son chien avec ses semblables

Une autre erreur courante est de ne pas reconnaître que son chien est avant tout un animal de compagnie. En passant trop de temps avec les humains, il peut finir par s’identifier davantage à eux. Cependant, en tant qu’animal grégaire, il a besoin de fréquenter régulièrement ses congénères pour s’épanouir. Les interactions avec d’autres chiens diffèrent de celles avec les humains, et certains comportements doivent être appris en interagissant avec ses pairs. Si vous avez adopté un chiot, il est recommandé de l’inscrire à l’école du chiot, où il pourra acquérir les bases de l’éducation et apprendre les codes de la communication canine. Pour un chien plus âgé, suivre des cours dans un club canin est une bonne option. Comme vous le verrez plus loin, il est essentiel de choisir des professionnels utilisant des méthodes positives.

Autoriser à un chiot des comportements qui seront interdits plus tard

Lorsque vous adoptez un chiot, il est tellement mignon que vous lui permettez tout. Cependant, il est important de noter que ce chiot va grandir et développer des habitudes qui peuvent devenir indésirables. Avez-vous envisagé sa taille et son poids une fois qu’il sera adulte ?

Les erreurs les plus courantes consistent à permettre à son chien de :

  • Quémander à table
  • Sauter pour saluer
  • Monter sur le canapé
  • Dormir dans le lit
  • Grimper sur les genoux

Ce qui peut sembler adorable au début de votre relation risque de devenir gênant, voire désagréable, au fil du temps. Il est donc crucial de lui enseigner les bonnes manières dès le départ.

Une fois que les règles de votre vie commune sont établies, il est essentiel de les respecter rigoureusement. Les chiens ont besoin de stabilité et de constance pour développer une confiance envers leurs propriétaires. Vous êtes leur référence, et ils comptent sur vous pour être cohérent dans toutes les situations. Adopter un comportement constant dans des situations données devient un repère qui aide le chien à différencier les actions appropriées des actions indésirables.

Penser qu’il faut exercer une domination pour éduquer son chien en tant que nouveau propriétaire

Lorsqu’on partage sa vie avec un chien pour la première fois, il n’est pas toujours évident de savoir comment l’éduquer. Certains professionnels du domaine vous diront qu’il faut le dresser. Cependant, il est essentiel d’être très vigilant et critique face à tout conseil que vous pourriez recevoir. L’idée de domination interespèce est une notion archaïque qui a causé d’importants préjudices parmi la population canine. La relation que vous établissez avec votre compagnon à quatre pattes doit être basée sur l’équilibre. La pire erreur possible est donc d’utiliser des méthodes coercitives pour obtenir son obéissance. Les colliers étrangleurs et électriques sont à proscrire !

Il est inutile de le punir s’il a fait pipi pendant votre absence, car il vit dans l’instant présent et ne peut pas établir de lien entre son acte passé et la sanction reçue. Au contraire, lorsque votre chien adopte un comportement souhaité, félicitez-le immédiatement comme il se doit. Votre chien cherche à vous plaire, et il associe rapidement les comportements positifs attendus par son maître aux récompenses reçues. Il reproduit alors spontanément des attitudes positives qui finissent par s’ancrer progressivement dans votre quotidien.

Avoir des attentes démesurées envers son chien sans respecter son rythme

L’arrivée de votre nouveau compagnon était probablement un rêve longtemps caressé. Cependant, face à une réalité parfois éloignée de vos idéaux, vous pourriez être déçu. L’erreur fréquente au début d’une relation entre un maître et son chien est de vouloir aller trop vite.

Votre chien a besoin de temps pour s’adapter

Vivre aux côtés de votre fidèle compagnon est une expérience nouvelle et passionnante. Chaque jour apporte son lot de découvertes et de surprises. Cependant, rappelez-vous que vous êtes deux partenaires dans cette belle aventure. Tout cela est également nouveau pour lui : une nouvelle maison, peut-être habitée par plusieurs humains ou même des animaux d’espèces différentes. A-t-il déjà vécu une telle expérience auparavant ? Familiarisez-le progressivement et soyez patient. Il doit s’habituer à vos règles et à vos habitudes, ce qui prend du temps. Laissez-le construire sa relation étape par étape. Il est déraisonnable d’attendre de lui un comportement exemplaire dès la première semaine.

Vous n’êtes pas le seul à commettre des erreurs

Vous vous demandez peut-être quelles sont les erreurs à éviter pour bien accueillir votre chien, et vous pourriez même en avoir commises avant de lire cet article. Dans ce cas, soyez indulgent envers vous-même. Gardez à l’esprit que votre compagnon à quatre pattes a également le droit de faire des erreurs. Personne n’est parfait. Il est normal qu’il fasse quelques faux pas en apprenant les bons comportements. Ne lui en tenez pas rigueur pour une pantoufle déchirée ou un pied de chaise mordillé. Ces moments d’égarement font partie intégrante de son processus d’apprentissage. Si vous considérez que ces comportements indésirables deviennent trop fréquents, examinez votre propre attitude envers lui. Proposez-lui davantage de promenades et d’activités stimulantes. Les écarts de comportement devraient devenir de plus en plus rares et disparaître si votre compagnon à quatre pattes est suffisamment stimulé autrement.

Vous avez posé les bonnes questions et maintenant vous connaissez les erreurs à éviter avec votre premier chien. Une aventure extraordinaire vous attend.

- Advertisement -
Article précédent14 Conseils pour emménagement son aquarium et ses poissons
Article suivantChat loup-garou le Lykoï Découvrir Cette Race de Chat