- Advertisement -

Dresser le chien à faire ses besoins dehors

Votre chien semble avoir l’habitude de faire ses besoins à l’intérieur de votre domicile de manière récurrente, intermittente ou soudaine, et cela vous agace.

Dresser le Chien à Faire ses Besoins Dehors
Dresser le Chien à Faire ses Besoins Dehors

Vous souhaitez savoir comment l’entraîner à se soulager à l’extérieur ? Explorez nos recommandations et astuces pour y parvenir, en gardant à l’esprit qu’il est crucial de comprendre d’abord la raison derrière ce comportement.

Pourquoi un chien ne parvient-il pas à faire ses besoins à l’extérieur ?

Avant d’adopter des mesures correctives, il est crucial de comprendre la raison pour laquelle votre compagnon à quatre pattes ne semble pas vouloir faire ses besoins en plein air. En effet, la connaissance de la cause sous-jacente d’un problème permet d’ajuster plus efficacement les solutions proposées.

Plusieurs explications peuvent expliquer ce comportement. Voici les plus fréquentes :

  • Votre chiot peut être trop jeune et ne pas encore avoir acquis la capacité de se retenir, ce qui est souvent observé chez les jeunes de moins de 6 mois.
  • Votre chien pourrait être affecté par un problème médical, tel qu’une infection urinaire ou des calculs rénaux, provoquant une incontinence soudaine.
  • Votre compagnon canin peut souffrir d’anxiété lors de vos absences, ce qui le pousse à exprimer sa détresse en endommageant votre mobilier et en éliminant ses déjections un peu partout.
  • Il est également possible que vous ne sortiez pas votre chien assez fréquemment, l’empêchant ainsi de satisfaire ses besoins à l’extérieur. En conséquence, il peut se soulager comme il peut à l’intérieur de la maison.

Comment enseigner à votre chien à faire ses besoins à l’extérieur ?

Le premier conseil à suivre est de ne pas précipiter les choses ! L’apprentissage pour votre chien nécessite de la répétition et de la patience de la part du maître. Une approche trop rapide risque de compromettre le succès de l’entraînement. Il est donc essentiel de respecter scrupuleusement les différentes étapes nécessaires pour éviter toute erreur.

Comme mentionné précédemment, les chiens ne font pas leurs besoins à l’intérieur pour les mêmes raisons, et il est donc primordial d’identifier la cause sous-jacente de ce comportement avant d’entreprendre l’apprentissage. En adoptant une attitude patiente et attentive envers votre animal, vous contribuerez à instaurer un climat de confiance propice à l’éducation, réduisant ainsi les frustrations.

Voici les gestes de base à adopter pour garantir un apprentissage réussi :

- Advertisement -
  • N’intervenez directement que si vous prenez votre chien en flagrant délit. S’il a déjà uriné ou déféqué à l’intérieur, il est inutile de le réprimander au moment où vous découvrez la situation, car il ne comprendrait pas la raison de votre soudaine colère.
  • Lorsque vous le surprenez, exprimez simplement un « non » ferme et emmenez-le à l’extérieur pour qu’il termine ses besoins.
  • Lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur, félicitez-le et récompensez-le. Attendez qu’il ait terminé pour ne pas l’interrompre, et manifestez votre satisfaction avec des éloges enthousiastes et des caresses.

Une éducation ferme et positive s’avère toujours plus efficace qu’une approche violente et coercitive. Votre animal peut commettre des erreurs, tout comme vous. Profitez de chaque occasion pour montrer une fermeté équilibrée et juste. La violence et les sanctions ne résolvent rien et risquent même d’aggraver la situation, créant un malaise réel chez le chien.

Cependant, ces gestes de base ne suffisent pas. D’autres méthodes et astuces peuvent être mises en œuvre pour habituer votre chien à faire ses besoins à l’extérieur :

  • Si votre chiot est trop jeune, enseignez-lui les bons comportements à chaque infraction. Dites-lui « non » et conduisez-le à l’extérieur pour lui indiquer le lieu approprié. Avec le temps, il apprendra à maîtriser ses sphincters et à se soulager correctement.
  • Si votre chien ne sort pas suffisamment, augmentez la fréquence des promenades. Si le temps vous manque, optez pour plusieurs courtes sorties par jour pour lui permettre de se soulager, et réservez une sortie plus longue lorsque vous disposez de plus de temps, par exemple le soir.
  • Si votre animal est malade et que ses accidents sont soudains, consultez immédiatement un vétérinaire. Il pourrait souffrir d’une infection urinaire, nécessitant un traitement adapté pour soulager ses symptômes et rétablir de bonnes habitudes.
  • Si votre chien est sujet à l’anxiété en votre absence, consultez également un vétérinaire ou un comportementaliste. Ils pourront vous conseiller sur des techniques pour aider votre chien à mieux gérer la séparation et à percevoir vos départs et retours comme des événements normaux et acceptables. Un traitement apaisant pourrait également être recommandé.

Autres astuces utiles :

  • Massez délicatement le ventre de votre chiot lorsqu’il est dans le jardin pour stimuler son envie d’uriner et de déféquer.
  • Utilisez un répulsif naturel dans les zones où votre chien fait ses besoins à l’intérieur de la maison.
  • Si vous avez un jardin clos, laissez votre animal y accéder librement afin qu’il s’habitue à se soulager naturellement à cet endroit.
  • Sortez votre animal aux moments opportuns, tels que le matin, après les repas, après une activité ou avant le coucher, car ce sont des moments où il est plus enclin à se soulager.

Gestes à éviter absolument :

  • Ne réprimandez jamais votre chien s’il n’est pas pris en flagrant délit. Il ne comprendra pas la raison de votre mécontentement et risque de percevoir votre réaction comme imprévisible, compromettant ainsi la confiance qu’il a en vous. Cela ne dissuadera pas nécessairement le chien de répéter son comportement, car il ne peut pas associer votre colère actuelle à une action passée.
  • Évitez de lui mettre le nez dans ses déjections. Non seulement cela peut le faire se sentir humilié, mais cela peut également le conduire à chercher à manger ses excréments pour les dissimuler. De plus, il pourrait interpréter cela comme un exemple à suivre, ce qui pourrait encourager le comportement indésirable.
  • Ne nettoyez pas les dégâts devant lui, car il pourrait le percevoir comme un jeu. Isoler votre chien pendant le nettoyage est une meilleure approche.
  • Évitez d’utiliser de l’eau de Javel pour nettoyer ses déjections, car cette odeur attire les chiens. Si votre animal la détecte, il risque de revenir au même endroit pour se soulager.
- Advertisement -
Article précédentl’orque – Voici 20 faits Ce Qu’il Faut Savoir
Article suivantAprès la mort du poulain, l’histoire de la mère adoptant un poulain orphelin