- Advertisement -

Chat Cymric découvrir cette race

Le chat Cymric est une variété à poil long du Manx, un chat sans queue. Il partage la même morphologie que le Manx et répond aux mêmes critères établis par le LOOF. Son tempérament est similaire, tout comme sa particularité distinctive : une queue très courte ou absente. Explorez le Cymric pour découvrir son apparence, son caractère et ses besoins.

Chat Cymric découvrir cette race
Chat Cymric découvrir cette race

En bref, voici quelques caractéristiques de chat Cymric :

  • Autre(s) nom(s) : Manx à poil long
  • Espérance de vie : 10 à 16 ans
  • Poids : 2 à 5 kg (mâle et femelle)
  • Taille : 25 à 30 cm au garrot
  • Silhouette : cobby
  • Poil : mi-long
  • Robes : toutes
  • Caractère : facile à vivre, bon chasseur, calme
  • Origine : Île de Man
  • Race de chat reconnue par le LOOF : oui

Historique de la race Cymric

L’histoire de la race Cymric est étroitement liée à celle du Manx. Initialement, des chats sans queue ont été observés sur l’île de Man, située entre l’Angleterre et l’Irlande. Cette race a évolué naturellement, avec l’émergence d’une mutation génétique distinctive qui a conduit à l’absence de queue, une caractéristique qui l’a rendue célèbre.

La consanguinité, due à l’isolement géographique des chats sur l’île, a favorisé la multiplication des individus sans queue. Au fil du temps, certains de ces chats ont également développé un pelage long. Ils ont été nommés Cymric, en référence à Cymru, qui signifie Pays de Galles en celte. Bien que l’élevage de ces chats ait commencé au Royaume-Uni au début du XXe siècle, c’est aux États-Unis et au Canada qu’ils ont gagné le plus en popularité. À partir des années 1960, de plus en plus d’élevages ont vu le jour sur le continent américain.

Savez-vous que le Cymric est une race très rare en France ? En effet, le LOOF n’a enregistré qu’un seul spécimen de cette race en 2011, et aucun depuis.

Caractéristiques physiques du Cymric

Le Cymric partage de nombreuses similitudes physiques avec le British Longhair, bien que leur standard soit proche, une différence marquante réside dans la queue. Sa morphologie est décrite comme cobby, avec une tête large et arrondie, des joues pleines, notamment chez les mâles, et un museau également rond et court.

Les yeux du Cymric sont grands et ronds, recherchant une couleur intense pour accentuer leur expression. Ses oreilles sont petites, plus larges à la base et arrondies à l’extrémité. Doté d’une ossature et d’une musculature puissantes, ses pattes sont de longueur moyenne mais robustes, avec des pieds ronds. Les pattes arrière sont légèrement plus longues que celles de devant.

- Advertisement -

Sa fourrure est mi-longue et soyeuse, accompagnée d’un sous-poil dense qui le protège des intempéries. Il possède une magnifique collerette et des culottes bien fournies.

Ce qui distingue particulièrement le Cymric, c’est sa queue. Elle peut être présente sous forme d’une petite bosse de quelques centimètres, et plusieurs termes sont utilisés pour décrire sa longueur.

Types de queue chez le Cymric

  • Rumpy: absence totale de queue, remplacée par une touffe de poils
  • Rumpy riser: présence de peu de cartilage, peu visible sauf lorsque le chat est content
  • Stumpy: petite queue d’environ 3 cm, avec 1 à 3 vertèbres soudées
  • Stubby: queue existante, mais deux fois plus courte que celles des autres races de chat
  • Longy: queue normale qui exclut le chat de la classification Cymric, bien qu’il puisse être utilisé pour l’élevage

Saviez-vous que le Cymric peut être croisé avec le British (à poil long ou court) en raison de leur standard très similaire ? De même, le Manx et le Cymric peuvent être croisés.

Variétés de couleur chez le Cymric

Le Cymric accepte toutes les couleurs traditionnelles, qu’elles soient solides ou tabby, smoke, écaille de tortue, avec ou sans blanc.

Le motif colorpoint (ou colourpoint) est également autorisé.

Seules l’ambre (typique du Norvégien) et le charcoal (une couleur récente chez le Bengal), ainsi que le chocolat et ses dérivés (lilas, cannelle, fauve…), sont exclus.

Caractère du Cymric

Le Cymric se distingue par son adaptation facile à diverses situations. Il est loyal, sociable et affectueux, appréciant particulièrement la compagnie de sa famille. Doté d’une grande intelligence, il aime apprendre et interagir, tout en conservant un tempérament plutôt calme et serein. Sa capacité de chasseur est remarquable, héritage de ses ancêtres qui étaient utilisés pour traquer les rongeurs sur les bateaux et dans les fermes. Joyeux et gourmand, il se prête volontiers à l’apprentissage de petits tours, témoignant de sa finesse d’esprit. Bien qu’il soit facile à vivre, il déteste la solitude et nécessite donc une attention suffisante pour son équilibre. Dans l’ensemble, c’est un chat équilibré et attachant, chacun ayant ses traits de personnalité uniques.

Conditions de vie idéales pour le Cymric

En raison de son profil distinctif, le Cymric peut être la cible de vols s’il est laissé en liberté totale. Pour son bonheur, un jardin sécurisé et clôturé est idéal, lui permettant d’assouvir son instinct de chasseur en toute sécurité. En appartement, il a besoin de jouets, d’arbres à chat et de griffoirs pour se divertir et se dépenser.

Sociable, il peut s’entendre avec d’autres chats ou chiens, à condition que les présentations se fassent de manière progressive pour assurer une bonne cohabitation. Il apprécie également la compagnie des enfants, mais ces derniers doivent être éduqués sur le respect des codes félins.

Toilettage et entretien du Cymric

Le chat Cymric nécessite un entretien plus rigoureux que le Manx en raison de son pelage plus long. Un brossage quotidien est recommandé pendant les périodes de mue pour éviter la formation de nœuds dans son sous-poil dense. Un brossage régulier plusieurs fois par semaine est également nécessaire le reste du temps.

Il est important de vérifier régulièrement ses oreilles et ses yeux, en effectuant un nettoyage approprié pour prévenir les risques d’otites et de conjonctivites.

Problèmes de santé courants chez le Cymric

Généralement robuste, le chat Cymric est sujet à une condition spécifique appelée syndrome de Manx, résultant de la mutation génétique à l’origine de l’absence de queue. Cette condition peut entraîner des complications, notamment des problèmes de moelle épinière pouvant causer incontinence et douleurs dorsales, et dans les cas les plus graves, la mortalité chez les chatons possédant une forte concentration du gène M responsable de cette mutation.

Il a également tendance à prendre du poids, nécessitant donc une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante pour prévenir l’embonpoint.

En termes de soins de santé, le Cymric doit être vacciné contre le typhus, le coryza, et éventuellement la leucose s’il a accès à l’extérieur et entre en contact avec d’autres chats. De plus, la vaccination contre la rage est recommandée pour les voyages hors de France.

Un programme régulier de vermifugation est également essentiel, avec deux fois par an pour les adultes et mensuellement jusqu’à l’âge de six mois pour les chatons.

Alimentation du Cymric

En tant que carnivore, le chat Cymric a besoin d’une alimentation principalement à base de viande. Pour éviter l’embonpoint, il est important de lui fournir une nourriture équilibrée, sans excès de richesse ou de déséquilibre.

Le régime raw feeding, également connu sous le nom de BARF, se rapproche le plus de l’alimentation naturelle d’un chat sauvage. Il se compose de viandes crues, d’huiles et de légumes, mais nécessite une connaissance approfondie pour équilibrer les différents ingrédients afin d’éviter les carences ou les excès dangereux pour la santé. Des options prêtes à l’emploi, souvent surgelées, sont disponibles, mais il est crucial de prêter une attention particulière aux conditions de stockage en raison du risque bactériologique accru par rapport aux croquettes.

La ration ménagère, constituée de viandes cuites, de légumes, de vitamines, etc., est une alternative naturelle, mais elle requiert des conseils professionnels et du temps pour sa préparation.

Une option plus pratique mais industrielle consiste à mélanger des croquettes haut de gamme avec de la nourriture humide (pâtées). Les croquettes peuvent être laissées à disposition dans la gamelle tout au long de la journée, tandis que la nourriture humide apporte l’hydratation nécessaire, préservant ainsi la santé urinaire et rénale du chat. De plus, les pâtées ont un effet plus rassasiant, ce qui est utile pour éviter que les chats gourmands comme le Cymric ne prennent du poids.

Quel que soit le choix, assurez-vous toujours de fournir une gamelle d’eau propre ou, idéalement, une fontaine à chat.

Prix du Cymric

Environ 1 000 euros sont nécessaires pour acquérir un chaton Cymric, une race pratiquement introuvable en France.

Si l’adoption d’un chat Cymric n’est pas possible, il est important de noter que les refuges regorgent de chats adorables en attente d’un foyer aimant. Certains de ces compagnons peuvent présenter des caractéristiques physiques similaires au Cymric, comme une queue courte ou absente et un pelage long, même s’ils ne sont pas de cette race spécifique. Ils sont cependant tout aussi capables d’offrir beaucoup d’amour et de compagnie !

- Advertisement -
Article précédentLe Alaskan Klee Kai Race miniature de husky
Article suivantBouvier des Flandres découvrir la race de cette chien