- Advertisement -

Asiatique ou l’Asian Découvrir Cette Race de Féline Doux

En France, l’Asian ou l’Asiatique est officiellement classé comme une variété du Burmese, se distinguant principalement par la couleur de sa robe. Proche de l’humain, ce chat se révèle être une créature élégante, aussi bien dans son caractère que dans son entretien quotidien.

Asiatique ou l'Asian Découvrir Cette Race de Féline Doux
Asiatique ou l’Asian Découvrir Cette Race de Féline Doux

Explorez l’univers de l’Asian, comprenant sa morphologie, son comportement, et ses besoins.

L’Asian en quelques mots :

  • Espérance de vie : 13 à 15 ans
  • Poids : 3 à 6 kg
  • Taille : en moyenne 30 cm au garrot
  • Silhouette : semi-foreign (médioligne)
  • Pelage : court et soyeux
  • Robes : traditionnelles et sepia (solide, tabby, silver/smoke), à l’exception du blanc
  • Caractère : joueur, affectueux, et sociable
  • Origine : Royaume-Uni
  • Race de chat reconnue par le LOOF : oui

Histoire de la race Asiatique ou l’Asian

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, l’Asiatique, ou Asian, trouve ses racines en Angleterre. Son origine remonte à 1981, suite à une rencontre fortuite entre une chatte de race Burmese Anglais et un Persan Chinchilla. Cette féconde coïncidence impliquait la baronne Miranda Von Kirchberg, éleveuse de ces deux races. Séduite par les chatons qui héritaient de la morphologie de leur mère et de la couleur argentée de leur père, elle entreprit le développement d’une nouvelle race, le Burmilla. Au fur et à mesure que cette race gagnait en popularité, les éleveurs observèrent l’émergence de chatons Burmillas arborant d’autres couleurs, voire même le pelage long hérité de leur ancêtre Persan. De là naquirent de nouvelles races : les individus à poil long furent baptisés Tiffany (ou Asian Longhair, ou encore Tiffanie au Royaume-Uni), tandis que ceux à poil court devinrent les Asians (ou Asian Shorthair, ou Asiatiques).

Pour déchiffrer la palette de couleurs de ce chat, c’est assez simple : elle englobe toutes les robes courtes interdites chez le Burmese ! Ainsi, on trouve des chats tabby, smoke, silver, etc. Les chats présentant à la fois des caractéristiques chinchilla et smoke sont classés parmi les Burmillas.

Le LOOF, l’association féline française, reconnaît pleinement l’Asiatique en tant que race, bien qu’il partage le même standard que le Burmese, le Burmilla et le Tiffany. Le GCCF (Governing Council of the Cat Fancy) suit la même approche. Cependant, la World Cat Federation (WCF) considère l’Asiatique comme une variété du Burmese anglais plutôt que comme une race distincte.

Le saviez-vous ? L’Asiatique est parmi les races de chats extrêmement rares en France. En 2022, le LOOF n’a enregistré que 2 Asians Shorthair (et 9 Asians Longhair, également appelés Tiffany). Ils représentent ainsi seulement 0 % des chats de race en France ! Depuis 2003, seulement 71 sujets Asiatiques ont vu le jour.

- Advertisement -

Caractéristiques physiques de la race Asiatique

La silhouette de l’Asian est semi-foreign, signifiant qu’il est fin mais avec une ossature robuste. Son profil est plutôt rectangulaire, et il présente une taille moyenne.

Sa tête est courte et triangulaire, assez haute, avec un museau légèrement arrondi et un nez présentant un stop. Ses yeux sont grands et espacés, avec une forme arrondie en dessous et plutôt plate au-dessus. Les oreilles, moyennes en taille, sont bien écartées, larges à la base et arrondies à l’extrémité.

Le pelage de Asiatique ou l’Asian est court, d’où sa classification en shorthair. Il est doux comme de la soie, fin et brillant, avec très peu de sous-poil, facilitant ainsi son entretien. Les pattes, fines, sont plus longues à l’arrière qu’à l’avant, contribuant à l’élégance de ce chat aux allures aristocratiques. Les pieds sont ovales, ajoutant une touche de grâce supplémentaire.

Enfin, la queue s’affine sur la longueur pour se terminer par une extrémité arrondie, de longueur moyenne.

Le saviez-vous ? L’Asian peut être croisé avec le Burmese anglais, le Burmilla et l’Asian Longhair. Tous répondent au même standard morphologique, ne présentant que quelques différences.

Les nuances de l’Asiatique

Le standard de l’Asian accepte une variété de couleurs, à l’exception du blanc.

Ainsi, l’Asiatique peut revêtir une robe sepia (ou burmesepoint), caractérisée par une intensité variable de couleur sur différentes parties du corps, ou adopter une robe traditionnelle.

Dans le cadre de ces distinctions, il peut présenter les caractéristiques suivantes :

  • Solide (également appelé uni)
  • Tabby (rayé, marbré ou tacheté)
  • Silver (argenté sur un poil tabby)
  • Smoke (argenté sur un poil uni, excepté lorsque celui-ci est chinchilla, auquel cas il est
  • classé en tant que Burmilla).

À noter : Lorsqu’il arbore une couleur noire, il est alors désigné sous le nom de Bombay, à ne pas confondre avec la race Bombay.

La couleur dorée des yeux est privilégiée chez les chats solides, tandis qu’on s’attend davantage à des yeux verts chez les sujets silver.

Caractère de Asiatique ou l’Asian

Selon le LOOF, l’Asiatique est décrit comme étant « raffiné et aimant ». Il se révèle effectivement être un chat affectueux, toujours proche de ses humains, sans pour autant devenir envahissant. Équilibré, intelligent et bien dans ses pattes, il démontre au quotidien sa joie de vivre en s’exprimant de manière sonore lorsqu’il souhaite quelque chose. Bien qu’il partage des similitudes avec le Burmese, l’Asian est souvent qualifié de plus zen. Il se révèle également plus sociable que son ancêtre, le Persan. Attachant, il est très attentif aux émotions de ses humains, appréciant l’attention et les câlins qui lui sont prodigués.

Chaque individu étant unique, des variations caractérielles peuvent être observées, ajoutant ainsi une touche particulière à chaque adoption. Aucun chat ne sera la stricte réplique d’un autre, ce qui contribue au charme de chaque compagnon félin.

Conditions de vie idéales pour l’Asian

L’Asiatique s’épanouit particulièrement au sein d’une famille, appréciant la compagnie des humains et manifestant son malaise en cas de solitude prolongée. Si les membres de son foyer sont peu présents, il risque de s’ennuyer voire de développer un sentiment de dépression. Sociable, il s’adapte bien à la présence d’un autre chat ou d’un chien, à condition que les présentations soient progressives. Il trouve également son bonheur lorsqu’il peut jouer avec des enfants, pourvu qu’ils respectent ses limites et sachent s’arrêter lorsqu’il en exprime le besoin.

En appartement, il convient d’enrichir son environnement de divers accessoires tels que des griffoirs, des arbres à chat, et des jouets. En maison, il est impératif de sécuriser le jardin pour contrôler sa liberté, car sa nature sociable et confiante le rend susceptible de se faire voler ou écraser.

Toilettage et entretien de l’Asian

Doté d’un pelage court et fin, Asiatique ou l’Asian nécessite un entretien aisé. Un brossage hebdomadaire suffit pour éliminer les poils morts, évitant ainsi qu’il ne les ingère lors de sa toilette. Ce geste offre également un massage bénéfique pour sa circulation sanguine. Une brosse douce ou une peau de chamois préserve la brillance de son pelage, et il n’a généralement pas besoin de bains. Les yeux et les oreilles de l’Asian méritent d’être nettoyés environ deux fois par mois.

Principaux problèmes de santé de l’Asian

Bien que l’Asian soit globalement robuste, certaines prédispositions génétiques peuvent le rendre susceptible à des problèmes dentaires, à la Polykystose Rénale (PKD), à l’obésité et au diabète du chat. En raison de son lien avec le Burmese, il peut également être touché par la gangliosidose GM2, une maladie héréditaire sans traitement connu.

Il peut également être sujet à la polymyopathie hypokaliémique, mais les éleveurs responsables évitent normalement d’accoupler des reproducteurs atteints.

Des problèmes respiratoires sont également associés à la race.

Une visite annuelle chez le vétérinaire, incluant un contrôle du poids et de la santé générale, est recommandée. Les vaccinations et les vermifugations doivent être effectuées conformément au calendrier.

Alimentation de l’Asian

En raison de sa prédisposition au diabète, l’alimentation de l’Asian doit être soigneusement sélectionnée. En tant que carnivore, il devrait principalement consommer des protéines animales de qualité supérieure et peu de glucides. Les propriétaires doivent être attentifs aux étiquettes des aliments industriels pour s’assurer de la qualité des ingrédients. Les croquettes bien choisies et les pâtées constituent un équilibre parfait dans le cadre d’une alimentation industrielle.
Le raw feeding (ou BARF) et la ration ménagère offrent une alternative plus naturelle, mais exigent une compréhension approfondie des besoins nutritionnels de l’animal.
L’Asian doit toujours avoir accès à de l’eau fraîche et propre.

Prix de l’Asian

En raison de sa rareté en France, l’Asian peut coûter environ 1 500 euros pour un chaton de compagnie. Le prix peut varier en fonction de la lignée, des qualités intrinsèques, de la couleur, du sexe, etc. Un chaton provenant d’un élevage sérieux inclura des vaccinations, des rappels, des vermifuges, une identification, une socialisation approfondie et un suivi de santé rigoureux. Des adultes peuvent parfois être disponibles à un tarif plus bas.

Il est crucial de rappeler que de nombreux chats et chatons attendent une famille aimante dans les refuges et les associations.

Conseils pour bien choisir votre Asiatique ou l’Asian

En raison du nombre limité d’éleveurs d’Asiatiques en France, la recherche d’un chaton de cette race peut être particulièrement difficile. Les associations reconnues par le LOOF peuvent être d’une aide précieuse dans votre quête.

Il est fortement recommandé de visiter l’élevage pour évaluer les conditions de naissance et de croissance de l’animal. Cela permet de vérifier la socialisation, les conditions d’hygiène et d’observer le caractère des parents, de la fratrie et des autres chats présents.

Exiger un numéro d’enregistrement de la portée est essentiel pour garantir l’authenticité de l’Asian. C’est une obligation légale pour tout éleveur présentant ses chats comme étant « de race ».

Différences entre un Burmese et un Asian

Le Burmese et l’Asian partagent des similitudes tant au niveau du caractère que de l’apparence, répondant au même standard du LOOF. Leur unique distinction réside dans la couleur et le motif de leur pelage. Le Burmese arbore exclusivement des robes sepia solides, tandis que l’Asian peut présenter une variété de couleurs et de motifs, y compris toutes les couleurs sepia, traditionnelles à l’exception du blanc, et des motifs tels que silver ou tabby (rayé) en plus de l’uni.

- Advertisement -
Article précédentUn Chat et Chien Dans une Même Maison : Comment Faire Cohabiter?
Article suivantPéruvien Orchidée Inca – Découvrir Cette Magnifique Race de Chien